Archives du blog

L’Afrique de nos jours

J’en entends et j’en vois des conneries concernant l’Afrique, les uns parlent de pardon, les autres de révolte, pendant que certains dénigrent les blancs alors qu’une majorité rêvent de l’Eldorado que représente la France et l’Europe.

En fait ce que vient chercher l’africain en montant sur des rafiots prêt à couler, c’est l’espoir… L’espoir d’une vie meilleure en trouvant un travail, l’espoir d’une liberté qui est malgré tout présente sur notre sol, ce qui n’est pas toujours le cas en Afrique puisque la plupart des autodidactes, des écrivains, des journalistes, des artistes enfin tout ceux qui pensent et risquent d’ameuter les foules sont systématiquement spoliés dans leur propre pays.

J’ai toujours trouvé surprenant qu’un artiste africain soit bien plus populaire en Europe qu’il ne l’est dans son propre pays… Alors dans ces conditions, c’est sur pourquoi ne pas tenter l’aventure d’aller voir ailleurs si la réussite sera là.

Néanmoins je dis que dans le monde, nous sommes une majorité gouverné par une minorité qui nous bouffe la laine sur le dos et que non content que nous nous laissions tous faire, en plus on en redemande ! Faut franchement être con et ça c’est valable pour tous les pays confondus. Sans compter les médias qui nous bourrent le mou autant qu’ils peuvent, dans ces conditions ceux qui n’ont pas de cerveau sont d’autant plus influençables !

Chemin faisant et en toutes connaissances de cause, cela ne nous empêche pas de nous critiquer les uns les autres, en accusant Pierre, Jacques, Paul de tous les maux de la création sans que nous faisions nous même notre propre auto-critique !

Il serait grand temps que les africains apprennent à ne pas lever les foules pour nous manifester de la colère, voire de la haine car en se conduisant ainsi, ils font juste le jeu de cette minorité dont je parlais précédemment… Tout comme il serait bon pour les européens de concevoir (tout au moins pour certains) que d’autres hommes que eux vivent sur la planète, qu’il soit noir, jaune, beur, rouge ou même blanc et quel que soit son appartenance politique ou religieuse nous avons tous le sang rouge qui coule dans nos veines.

Aussi comme le disait si justement Martin Luther King :  » Nous devons apprendre à vivre ensembles comme ses frères, sinon nous allons mourir ensembles comme des idiots » K.S.Amartin-luther-king1

Publicités

N’OUBLIONS PAS

Allons réveillez-vous, vous les héros d’hier
Vous ceux qui sont morts et n’ont pas choisis
Vous qui avez été grands, glorieux et fiers
Sortez de ce néant afin que nul n’oublie

Vous avez lutté pour un monde meilleur
Sacrifié pour tous votre chère existence
Pour que vivent en paix nos frère et nos sœurs
Dans l’univers serein de notre chère France

Alors secouez-vous, sortez de vos tombes
Pour que vos sacrifices n’aient pas été vains
Laissez donc planer sur nous tous vos ombres
Entonnez en chœur notre cher refrain

Dans le vent qui rugit que vos voix tonnent encore
Scandées par vos pas sourds et le bruit de vos chaînes
Le chant des partisans s’enflant toujours plus fort
De toutes les tortures provoquées par la haine

Agitez par le monde l’air de vos linceuls
Bleu comme le ciel, blanc touchant les innocents
Comme notre drapeau lorsqu’il flotte tout seul
Rouge de votre sang, victorieux, flamboyant

Les années ont passées, le souvenir s’estompe
Mais si notre étendard flotte haut dans le ciel
C’est à vous qu’ont le doit, vous qui êtes des ombres
Le voile de l’oubli va ternir l’arc en ciel

Alors n’oublions pas tous nos héros d’hier
Tous ces soldats d’ailleurs qui sont morts pour la France
Eux loin de leurs pays n’avaient pas de frontières
Ils avaient dans le cœur qu’un seul mot tolérance

Ils étaient tous frères d’armes, de culture différente
Ils étaient africains, hollandais, russe, canadiens
Et ces américains venue dans la tourmente
Pour se battre ensemble pour la liberté demain

N’oublions pas mes amis tous ces soldats inconnus
Venus de tous pays sans savoir pourquoi
N’oublions jamais tous ces hommes inconnus
C’est vrai que l’histoire ne s’effacera pas

N'OUBLIONS PAS - T01-23

K.S.A – 01-23