A CHAQUE CHASSEUR

 

A chaque chasseur son animal :

les Occidentaux utilisent le chien ou le faucon,

bochimans et guépardles Kirghiz, l’aigle…

les Bochimans, eux, ont leur guépard pour attraper gazelles ou antilopes.

Ce félin, qui a un caractère suffisamment «doux» pour être domestiqué et dont les pointes de vitesse atteignent 110 km/h, est toujours un parfait accompagnateur pour ce peuple d’Afrique australe. Derniers représentants (avec les Pygmées) de la civilisation de la chasse à l’arc, les Bochimans ont su nouer une relation ancestrale avec les animaux qui les entourent. Marginalisée au Botswana, chassée de ses terres d’origine, cette ethnie nomade est en voie d’extinction tout comme son animal de chasse favori…

Publicités

Publié le novembre 12, 2013, dans Uncategorized. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :